Le regroupement de crédits en pratique : étapes et conseils pour une transition en douceur

regroupement de crédits

Le surendettement est une réalité : beaucoup de consommateurs se retrouvent ainsi avec plusieurs crédits à payer, avec des complications administratives impossibles à gérer au quotidien. C’est pour cela que le regroupement de crédits existe : simple et rapide à mettre en œuvre, il permet de rassembler l’ensemble des dettes d’un particulier auprès d’un seul et même organisme et interlocuteur privilégié. Mais alors, comment réussir à transitionner sans trop de mal ? Quels sont les différentes solutions existantes, et quel est le montant maximal d’un prêt BFM Perspective ? Toutes les explications ci-dessous.

Comment fonctionne un regroupement de crédits ?

Si vous disposez actuellement de plusieurs dettes contractées auprès de plusieurs organismes, sachez que vous avez la possibilité d’opérer un « regroupement de crédits », c’est-à-dire un rassemblement de vos dettes en un seul crédit. Cette opération suppose néanmoins la remise à zéro de certains paramètres – comme par exemple, l’échelonnement des mensualités de remboursement. Pour en savoir plus à ce sujet, on renverra aux informations contenues à l’adresse particuliers.sg.fr.

Voici ce que vous devez absolument savoir à propos du regroupement de crédit, et avant de vous engager sur cette voie :

  • Le regroupement de crédit se traduit souvent par une augmentation du coût global, ou une évolution de votre taux d’endettement. Vous devez donc utiliser cette solution avec prudence et penser à vous renseigner avant toute chose.
  • Si les mensualités à payer sont réduites, la durée de votre crédit est susceptible d’évoluer dans la durée, de même que le coût des intérêts.

Le regroupement de crédits sans danger : étapes et conseils

Le regroupement de crédit est donc, dans tous les cas, une opération délicate qui vous engage – en effet, tout crédit doit être remboursé, et vous devez vous assurer que votre situation personnelle n’entrera pas en conflictualité avec vos obligations ! Voici quelques étapes clés et quelques conseils pour vous permettre de regrouper vos crédits en toute connaissance de cause.

Conseils avant d’effectuer un rachat de crédit

  • Pour aborder sereinement l’idée de regrouper vos crédits, vous pourriez effectuer une simulation en ligne de votre situation. Cela vous permettra d’évaluer le montant de vos nouvelles mensualités, avant de constituer votre dossier auprès d’un organisme de crédit. La Société Générale, par exemple, met à votre disposition son outil de simulation Francefinance.
  • Faites intervenir votre courtier pour une étude approfondie et personnalisée de votre situation.
  • Il vous sera vivement recommandé d’effectuer une comparaison des différents organismes financiers et de leurs caractéristiques (durée, taux, coût du crédit, prix de l’assurance emprunteur, etc.).
  • Pour vous assurer que votre dossier de rachat de crédit soit accepté, n’hésitez pas à rassembler tous les documents nécessaires et indispensables. Ces documents peuvent être par exemple : un RIB, une copie de votre pièce d’identité ainsi que vos trois derniers bulletins de salaire si vous êtes salarié de votre entreprise (sinon, vos trois dernières liasses fiscales ou déclarations de bénéfices).

Les étapes du rachat de crédit

  • Pour commencer, sachez que de nombreux prêts peuvent faire l’objet d’un regroupement : rachat de crédit immobilier, de crédit à la consommation, rachat de crédit PTZ, etc.
  • Les banques émettent certaines conditions pour accepter votre demande de regroupement de prêts. Votre interlocuteur examinera ainsi votre profil emprunteur, votre taux d’endettement, votre capacité d’emprunt ou encore votre situation professionnelle. Ceci permettra ensuite d’élaborer le type de contrat le plus adapté à votre cas.
  • Selon l’établissement, la souscription à une assurance emprunteur sera requise pour débloquer l’opération de rachat de crédits. Sachez toutefois qu’une grande majorité de banques la demandent.

Regroupement de crédits : le cas de la BFM et de la Société Générale

Si vous êtes un agent du secteur public, vous savez certainement que la Banque Française Mutualiste propose des produits et services bancaires, destinés aux fonctionnaires et salariés de votre branche. La Banque Française Mutualiste propose ainsi une offre complète de crédits à la consommation, en partenariat avec la Société Générale, établissement bancaire de référence. Les deux entités se complètement ainsi parfaitement : la BFM profite ainsi d’un réseau de distribution national, et la SG d’une nouvelle clientèle : les agents du secteur public (1). Voici quelques exemples d’offres de crédits proposés :

  • Le prêt BFM Liberté : ce dispositif permet de financer un grand nombre de projets dès 1 500 euros (il peut s’agir de travaux, un voyage, un évènement particulier comme un mariage ou une naissance). La durée de remboursement peut s’étaler entre 6 et jusqu’à 96 mois. Le remboursement anticipé, partiel ou total, est possible à tout moment et sans aucun frais.
  • Le prêt BFM Mobilité : si vous êtes militaire ou infirmier(e), sachez que ce dispositif de prêt vous permet de financer les frais liés à une mobilité géographique (déménagement, ameublement), ou à une reconversion professionnelle de votre part. Le financement est possible jusqu’à 20 000 euros, et la durée de remboursement peut s’étaler jusqu’à 48 mois (soit une durée de 4 ans).

Le cas particulier du prêt BFM Perspective

Le prêt BFM Perspective : ce dispositif permet de regrouper l’ensemble de vos prêts en cours en un seul et même crédit, ceci dans une optique de restructuration de vos dettes. Mais alors : quel est le montant maximal d’un prêt BFM Perspective ? Selon les informations données par la Société Général, le montant maximal s’élève ici à 75 000 euros (et démarre à 1 500 euros). Les avantages de ce dispositif sont multiples :

  • Vous bénéficiez d’un seul prélèvement tous les mois, ce qui simplifie grandement la gestion de votre compte.
  • Vous disposez d’un conseiller unique, qui vous accompagne dans toutes les démarches de rachat de crédits.

Vous savez tout ! Il ne reste plus désormais qu’à rassembler vos documents essentiels, dialoguer avec un conseiller et obtenir un prêt BFM Perspective, proposé à des taux attractifs et sans caution.

(1) https://banquefrancaisemutualiste.fr/qui-sommes-nous/partenariat-sg-bfm (2) https://particuliers.sg.fr/icd/pch/faq/credits-a-la-consommation/projets

SEPA, le nouveau standard européen pour les paiements par prélèvement
Psychologie financière : comment gérer son argent ?