Gestion bancaire : comment éviter les frais bancaires et les pénalités ?

Parfois, vous vous demandez comment faire pour alléger les frais bancaires ainsi que les pénalités de paiement que votre banque vous oblige à payer chaque mois. Il est tout à fait possible de réduire considérablement ses frais bancaires, sans avoir à envisager de changer de banque pour ce faire.

Rester dans sa banque

Lorsqu’il est question de réduire les frais bancaires, on pense qu’il faut pour cela changer de banque, faire jouer la concurrence. Et pourtant, il n’est pas toujours possible ni aisé de changer de banque. En effet, pour une personne qui a contracté un prêt immobilier dont le contrat comporte une clause de domiciliation, impossible de quitter sa banque. C’est le même scénario pour pouvoir conserver son assurance-vie. Mais changer d’établissement bancaire n’est plus obligatoire aujourd’hui, il suffit d’apporter quelques ajustements pour ne pas avoir la surprise de sa vie lors du récapitulatif annuel des frais.

Se charger des opérations soi-même

C’est pratique de confier la gestion de son compte à un conseiller. Mais cela peut coûter cher : un simple virement effectué par un chargé de clientèle est facturé à 4 euros en moyenne. Et pourtant, si le titulaire du compte s’en charge lui-même, l’opération est gratuite. Ce qui implique acquérir les bases et comprendre les arcanes des opérations du quotidien. Les outils en ligne sont accessibles à tous et de plus en plus faciles à appréhender, comme le recours aux conseils disponibles sur mesquestionsdargent.fr. Ainsi, le titulaire du compte se met à l’abri de frais bancaires injustifiés et se tient loin de tout risque de pénalités successives pouvant mener à un interdit bancaire.

Quelques conseils avisés

Pour alléger quelque peu les frais bancaires, il faut bien réfléchir sur les packages bancaires qui semblent très alléchants mais qui intègrent des produits pas toujours utiles et qui coûtent chers. Cela peut être un abonnement aux revues spécialisées de la banque ou les assurances décès. Bien que ces packages soient intéressants de prime abord, il est essentiel de bien s’informer de leur composition. Ce sera toujours des dizaines d’euros d’économisés par an. Un autre moyen de payer moins de frais bancaires, c’est de dire non à l’assurance perte et vol des modes de paiement qui vaut tout de même 25 euros par an. Ou bien, négocier une plus grande autorisation de découvert en cas de dépenses imprévues et ponctuelles. Car tant que le compte reste dans les limites du découvert négocié et ce, pendant une poignée de jours, la réglementation des frais bancaires impose à la banque de ne prélever que les intérêts débiteurs ou agios.

Soldes et promotions : comment faire de vraies affaires sans se faire avoir ?
Economies d’énergies : consommer mieux et moins pour gagner plus